1er Festival du Film d'Humour de Résistance - 16 et 17 avril 2016-Chalon-sur Saône

L'Humour de Résistance " Quand on n'a que l'Humour..."

 

 

Germainetillion 3

 

« J’ai écrit une opérette, une chose comique, parce que je pense que le rire,

même dans les situations les plus tragiques, est un élément revivifiant.

On peut rire jusqu’à la dernière minute. » 

Germaine Tillion

 

François Morel

 " Je ne sais pas s’il y a un rire, un humour de résistance, mais il y a un rire, un humour  de collabo vers la grossièreté, la connerie la plus commerciale, la plus oublieuse de tout.

Je me sens très éloigné de ceux qui ricanent, se croient plus malins que tout le monde.

Le rire, l’humour, c’est une ouverture poétique sur le monde, c’est simplement essayer de s’en sortir, pour ne pas mourir, ne pas désespérer, partager des choses.

Le rire, l’humour, c’est une humanité."

Francois morel pierre tchernia

 

" Là où il n’y a pas d’humour ", disait Eugène Ionesco," il n’y a pas d’humanité, là où il n’y pas d’humour, il y a le camp de concentration."

 

Festival film hr chalon 4 docx

 

 

Festival film hr chalon

 
 

1er  FESTIVAL DU FILM D’HUMOUR

DE RESISTANCE ©

“ Quand on n’a que l’Humour pour unique secours…. !”

16 et 17 Avril 2016

Chalon sur Saône

 

PROGRAMMATION

 

Le Dictateur "

Le dictateur poster 130129 36194

 " Mon Führer "

Mon fuhrer

 

"Peut-on rire sur Hitler?

Bien sûr on peut. Hitler était affreux. Mais il était comme tous les dictateurs aussi affreusement ridicule". 
Mais le journal berlinois, comme beaucoup d'autres, déplore que le spectateur se retrouve malgré lui à devoir mettre "le malheureux Monsieur nommé Adolf sur le piédestal d'une empathie collective" en raison de son apparence pitoyable." ( Tagesspiegel-Quotidien allemand).


Pour Der Spiegel, qui le juge "excellent", "Mon Führer" n'est "pas seulement un film sur Hitler (...) mais aussi sur la façon dont nous manions les images de la terreur brune". 


"Dani Levy a réussi par la parodie à démasquer le sytème nazi sans pitié", estime Fritz Pleitgen, ancien directeur de la télévision allemande WDR. "Pour cette raison je suis sûr qu'il ne peut pas y avoir de malentendus sur ce film, surtout chez les jeunes".
1944-1945 : Adolf Hitler va mal, très mal. Il est déprimé et profondément vexé par cette guerre contre les Alliés, qui est quasiment perdue. Le ministre de la propagande Joseph Goebbels tente alors désespérément de le remettre sur pied afin de lui faire tenir un grand discours à Berlin, "comme au bon vieux temps". Mais pour cela, Hitler a besoin d'un coach pour le motiver. 
Goebbels se souvient alors de Grünbaum, un professeur de théâtre juif. Ce dernier, emprisonné dans le camp de concentration de Sachsenhausen, se voit immédiatement libéré pour refaire d'Hitler un véritable dictateur. Au programme de sa remise "en forme" : des exercices de respiration ou quelques astuces psychologiques pour faire taire sa mauvaise conscience..." (Nouvel Obs)

 

" To Be or not To Be"

To be or not to be

 

"...Caricature d'Hitler, satire du nazisme, Lubitsch en pleine période nazie n'hésite pas à stigmatiser la dictature allemande. Ridiculisant les troupes nazis ainsi que ses représentants, il dénonce avec cette oeuvre engagée la censure et les atrocités de la guerre.
Pourquoi cette référence à Shakespeare ? A côté de la critique politique, se noue un drame amoureux. Joseph Tura joue le rôle d'Hamlet mais à chaque fois qu'il prononce la célèbre réplique "to be or not to be", un homme se lève... Doutant tout d'abord de ses capacités de comédien, il s'aperçoit que ce nom de code cache une intrigue amoureuse dans laquelle sa femme est mêlée."...

 

 

 

" La vie est belle"

La vie est belle

 

" Jakob le Menteur "

Jakob le menteur 11251631102012

Jakob le menteur (1999)

de Peter Kassovitz

" Ce film tragi-comique qui relate l'histoire d'un ghetto polonais n'a pas la même stature que La vie est belle de Benigni. Bien que le personnage de Jakob soit bien interprété par Robin Williams qui sait lui donner beaucoup de vie, le scénario manque un peu de souffle et d'authenticité. On sent un peu trop la patte hollywoodienne derrière cette histoire de radio qui en fait n'existait que dans l'imaginaire des juifs polonais qui y trouvaient espoir et réconfort.

Sans tomber dans la facilité en jouant trop avec nos sentiments, Peter Kassovitz réussit là un beau film, bouleversant,loin des actes de bravoure spectaculaires; il nous montre l'héroïsme involontaire, le courage ordinaire, la force de l'espoir. Les personnages sont bien campés sans stéréotypes et sont filmés avec délicatesse et justesse" .

 

  

" Train de Vie "

Train de vie

 

" Rire pour ne pas mourir "

 


Son oeuvre joue tout en finesse avec l’autodérision si chère à l’humour juif.

 Le cinéaste Radu Mihaileanu nous éclaire sur le pouvoir de l’humour face aux tentatives de déshumanisation.

 

" Germaine Tillion et le Verfügbar aux enfers "

 

 Verfugbar 2

" Le Verfügbar aux Enfers" est l’un des textes les plus surprenants, et certainement le plus drôle, parmi ceux qui proviennent des camps nazis de la mort. En octobre 1944, déportée depuis un an à Ravensbrück, Germaine Tillion, ethnologue de métier, se lance clandestinement dans l’écriture d’une "opérette-revue".

Son but ? Égayer ses camarades, les faire rire en se moquant d’elles-mêmes et de leurs conditions de (sur)vie. En mettant à distance la souffrance par l’humour, elle les éclaire autrement sur le système qui les écrase, et redonne vie à la seule chose qui puisse leur éviter de sombrer : l’espoir. 


À l’occasion du centième anniversaire de Germaine Tillion, en juin 2007, le Théâtre du Châtelet a représenté pour la première fois ce texte vital et singulier. Entremêlant de nombreux extraits de l’opérette et le récit de six femmes résistantes alors déportées, dont Germaine Tillion, "Le Verfügbar aux Enfers" raconte comment, dans un camp où la mort était omniprésente, on a résisté et survécu par le rire, la musique et le verbe.

Pour plus d'infos, cliquez sur ces lien: 

 

 

Le réalisateur, David Unger a réalisé en 2009 un magifique et remarquable documentaire remarquable, "un hommage subtil au courage et à la clairvoyance de cette femme d'exception" (Télérama), superbe témoignage d'espoir, plein de sobriété et d'esprit de résistance." qui sera projeté lors de ce festivall en sa présence.

 

Voyez ce lien: http://cineteve.com/documentaire/germaine-tillion-a-ravensbruck

 

 

 

" Rire et Résistance

     Humour sous le IIIe Reich "


Rudolph Herzog


Michalon Editeur

 

Humour 3eme reich

Est-il permis de rire d'Hitler ? La question fait toujours débat en Allemagne où, à la lumière des horreurs commises, il est difficile pour beaucoup de considérer le IIIe Reich avec humour. Il existe pourtant une longue tradition de blagues sur les nazis. De la suppression de la scène de cabaret anti-nazie des années 1930 aux blagues chuchotées publiées au lendemain de la guerre, Rudolph Herzog retrace l'histoire du comique et de l'humour sous le IIIe Reich et dresse, sous un angle inédit, un tableau passionnant de l'époque la plus sombre de l'Allemagne.

 

 

 

" This documentary looks at the clampdown on satire and other undesirable comedians as the Third Reich grew in power. The plight of specific groups (or “art”) tends to get lost in the scale of the much bigger human cost of WWII. However here the film looks at how satire and jokes at Hitler’s expense were encouraged to some degree as he came into power but gradually anything deemed “subversive” was squeezed out and telling such jokes gradually became more and more dangerous.

We hear about German comedians who are sentenced to hard labour in camps or even death as punishment for making jokes. This is recalled with well chosen recollections from a couple of people involved in the period and it serves to only make things worse by not being at all surprising. After this the film explores the general sense of humour on the street as the war started to turn back against German cities and civilians, where understandably there was a certain amount of gallows humour. Throughout the film the jokes are recreated by two German comedians.

Director/Narrator: Rudolph Herzog (Son of Werner Herzog – documentary film maker). Release Date: June 2007. Also known ss: Satirizontas to Hitler."

 

 N.B: ..." Situées en l'espace d'un an, les comédies de la Shoah consacrent donc pour la première fois, de manière évidente et répétèe, l'idée d'une ouverture à la vie en dépit du mal historique.

Le fait que cette nouvelle perception du traumatisme surgisse dans le genre comique ne doit nullement nous surprendre.Dotée d'une visée réconciliatrice, la comédie se présente comme le véhicule narratif idéalpour annoncer une promesse de bonheur et réintroduire, par le biais du RIRE, une certaine forme d'élasticicité dans nos mémoires, c'est à dire une ouverture au présent et à l'avenir".

Sébastien Ferry,

" Les comédies de la Shoah",

in 

" RIRE, MEMOIRE et SHOAH"

Ouvrage coordonné par Andréa Lauterwein

Editions de l'éclat (2009)

Rire memoire et shoah

Quelle place peut occuper le rire dans une oeuvre de création sur la Shoah ?

La transmission de sa mémoire par l humour est-elle envisageable ?

Toute écriture sur le sujet ne peut éluder la mise en garde d Adorno selon laquelle « écrire un poème après Auschwitz est barbare ». Mais un demi-siècle plus tard, l art reprend ses droits pour (re)dire, avec ses propres mots, que « cela ne doit plus jamais arriver ». Et le rire resurgit alors comme « écho de la délivrance du joug du pouvoir ». Il résonne dons les oeuvres de Kertész, Gary, Hilsenrath, Tabori, Becker, Schindel ou Rabinovici, renouant avec une tradition littéraire qui en faisait une arme contre l ignominie ; il s affiche, plus problématique encore, quand le cinéma ou la BD s en mêlent. Un « rire réconcilié », mais traversé par la catastrophe, qu interrogent les chercheurs, écrivains, cinéastes et dessinateurs rassemblés ici.

 

 

 

Chaque jour est une fête "

Chaque jour est une fete

 

" Blague à part "

Blague a part

Le rire résiste-t-il à toute tragédie ?

Si oui, comment ? Vanessa Rousselot, jeune réalisatrice française, a eu l’intuition que le rire ne connaît pas de frontière. Elle sillonne la Palestine en quête de l’humour de son peuple.
Sa démarche est simple : demander, à chaque nouvelle rencontre : "Connaissez-vous une blague palestinienne ?"

La première réponse déroute : "Notre situation tout entière est une blague". Puis les langues se délient, la jovialité prend le dessus, les plaisanteries fusent… Cibles favorites des Palestiniens : les Hébronites, habitants arabes d’Hébron (équivalent des blagues belges en France), et bien sûr les Israéliens.

"Blagues à part" est une traversée émouvante des forces de survie au cœur d’un conflit. On y découvre l’humour d’un peuple, mais aussi sa grande tendresse…

 

 "Le Cochon de Gaza "

" Le Cochon de Gaza" très beau film tragi-comique belgo-germano-français écrit et réalisé par Sylvain Estibal, sorti en 2011.
Il aborde le conflit israélo-palestinien avec humour et dérision.

L'histoire se déroule en 2005, dans les semaines qui précèdent le retrait de Gaza par les Israéliens.

A Gaza, Jafaar, pêcheur, peine à trouver du poisson et n'arrive pas à rembourser ses dettes. Un jour, il remonte dans ses filets un cochon. L'animal étant impur, il doit s'en débarrasser. Son ami lui suggère de le tuer. Mais Jafaar n'arrive pas à abattre l'animal. Il se met en tête de le vendre pour se faire de l'argent. Bientôt, il croise la route de Yelena, une juive, qui lui fait une demande un peu particulière.

Cochon de gaza

 

" Harold et Maud"

Harold et maude a02

 

Harold et Maude est un film typique de l'état d'esprit des années 70, célèbrant la liberté, la nature et la spontanéité tout en s'opposant par l'Humour  au militarisme et aux conventions  sociales.

 

Hal Ashby, le producteur de ce film, a voulu confronter l'état d'esprit fermé et négatif de la jeunesse aliénée de son époque à l'optimisme durement acquis de ceux qui ont enduré les horreurs du début du vingtième siècle, en opposant le nihilisme à la foi en l'avenir et aux projets. Le passé de Maude est révélé pendant un court instant, lorsqu'Harold découvre son numéro d'identité tatoué dans un camp de concentration.

 

Harold fait partie d'une société dans laquelle il n'a pas d'identité propre ni d'importance. De façon plus existentielle, de plus, il s'estime personnellement sans but et sans intérêt.

 

Maude, quant à elle, a survécu aux camps de concentration et vit une vie riche de sens. À travers ces deux personnages, on peut constater deux cultures très différentes. L'une, personnifiée par Harold, poursuit un combat qui n'a pas de sens, tandis que l'autre, représentée par Maude, a expérimenté une véritable guerre qui a créé cette crise du sens qu'était l'Holocauste, et comprend bien mieux l'intérêt, la beauté mais aussi la fragilité de l'existence.

 

" La fiancée du Pirate" 

La fiancee du pirate

 

 

L'histoire est celle de la vengeance de Marie, une pauvresse orpheline, contre l'hypocrisie et la médiocrité du village de Tellier, une localité lugubre, plongée dans les brumes et la boue de l'hiver.

Le film dénonce dans une veine plus suréaliste que sociale, teintée d'humour noir, la bêtise, la méchanceté et la tartuferie  des bien-pensants. Selon les propres termes de Nelly Kaplan c'est « l'histoire d'une sorcière des temps modernes qui n'est pas brûlée par les inquisiteurs, car c'est elle qui les brûle.

 

" Louise-Michel "

Louise michel

 

" Le Grand soir" 

Le grand soir

 

" Discount "

Discount

 

 

 " Calomnies "

 

Calommnies

 

 

 " Les Moustaches Brothers"

 

" Fin de Partie":

Comment rire de l'euthanasie?

Une poignée d’amis dans une maison de retraite de Jérusalem décide de mettre au point une machine pour aider à mourir sans douleur. Leur but ? Venir en aide à un copain de leur âge qui souffre les mille morts. Personnages truculents et dialogues féroces font que ce conte philosophique n’est jamais plombant. Une vraie réussite qui fait réfléchir en douceur.

 

 

 

http://www.20minutes.fr/cinema/1621399-20150603-fin-partie-comment-rire-euthanasie-quatre-autres-sujets-graves-cinema

 

"  La mort est certainement un manque de savoir-vivre

mais ne doit pas pour autant être

un manque de savoir-rire!"

 

Pierre Dac et Etienne Moulron

 

" ....Même plus que le droit, je pense qu’on a le devoir de rire de la mort, parce que comme tous les sujets très sérieux, la meilleure façon d’en parler, c’est d’en parler avec humour. L’humour ce n’est pas manquer de respect pour un sujet, c’est essayer de le regarder de façon plus précise.

J’ai l’impression que la mort, ou le suicide assisté, sont des sujets parfaits pour la comédie, ou pour une forme de comédie. Cela permet de regarder les choses avec plus de distance et du coup, de ne pas être uniquement dans l’émotion..."

 

Lionel Baier,

réalisateur du film

 

" La Vanité" 

 

http://www.swissinfo.ch/fre/-la-vanit%C3%A9--de-lionel-baier_-nous-avons-le-devoir-de-rire-de-la-mort-/41636802

 

 

 

 

 

" Docteur Patch Adams"

Patch adams

 

Pour information,

le Docteur Patch Adams

a reçu le 

" Prix Humour de résistance "

décerné en 2012 par la Maison du rire et de l'humour 

Prix humour de resistance laureats 1

 

" Caricaturistes, Fantassins de la démocratie":

 

 

 

 http://www.sortiesdvd.com/video-4978.html#

Fantassins de la democratie

 

 

  

 ***********************************************************

 Belle illustration en vidéo fort bien imaginée

d'un humour de résistance

bio-alimentaire:

 

Voyez plutôt:

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article119219 

**************************************************

Legloupier 1

Une place  toute particulière sera bien sûr accordée à un tout grand chéri et flibustier ami, qui nous fera, faut-il le dire l'honneur de sa présence, nous voulons bien sûr parler ici, avec grande reconnaissance pour tout ce qu'il appris et apporté en ce joyeux domaine, de Noël Godin, dit le Gloupier, quelque peu connu sous le surnon de " l'Entarteur Belge" , à qui la maison du rire et de l'humour a décerné en 2013, son " Prix Humour de résistance":

 

 

 

 

 

" The Battle of the century "

The battle of the century 1928

 

 

 

 Dans chacune de ces catégories, le public sera appelé à récompenser les meilleurs films qui témoignent au mieux et au plus juste de l’esprit de résistance sinon de désobéissance par l’humour et un jury presse remettra le prix de la presse dans la catégorie documentaire.


 
Il est par ailleurs prévu des avant-premières au programme du festival mais uniquement, bien entendu,  de films qui mériteront le label " Humour de résistance".

 
Nous comptons bien entendu  sur la présence d’un parrain et d’une marraine (Comme Jean-Pierre Mocky, par exemple, lauréat du prix éponyme en 2009 et notre chère Yolande Moreau) lors de ce festival à qui ce parrainage sera proposé ainsi que celle d’acteurs, de réalisateurs, de producteurs, de directeurs de la photographie qui tous contribueront, soyons en sûrs, à rehausser  la qualité de l'événement par leur présence au Festival.

 

Ce festival se fonde et s'inspire sur un thème particulièrement cher à la maison du Rire et de l'Humour:

 " l'HUMOUR de RESISTANCE":

 

http://lephare1.e-monsite.com/pages/l-humour-de-resistance.html

 

Resistez avec brel et einstein 4 

et du prix éponyme qu'elle attribue chaque année:

http://lephare1.e-monsite.com/pages/l-humour-de-resistance.html 

 

 

Pour plus d'infos à son sujet: 

- http://lephare1.e-monsite.com/pages/les-actions-de-nom-structure.html

 

Ce festival sera également l'occasion de procéder à la remise du "10 ème Prix Humour de Résistance " qui sera remis le 16 avril 2016

Prix humour de resistance 2017

                                                                                                                                                   

 

Nous souhaitons également, en totale synergie, organiser en cette occasion et tout au long du festival une exposition sur ce même thème réunissant des témoignages nombreux et expressions diverses tout comme nous prévoyons également l'organisation d'une conférence-débat sur ce même sujet que j'ai le plaisir de partager ici et là s'intitulant:

 

 

" Quand on n'a que l'Humour...pour unique secours!"

 

 Conference 6

 

          Conference 5bis

 

Conférence que j'ai eu la joie récente de donner à la bibliothèque d'Autun:

 

     Conference autun

 

Conference bibliotheque autun

Pour toutes infos:

Etienne Moulron

emoulron@gmail.com/lamaisondurire@voila.fr

06.75.48.31.86 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site